MICHELARIEGE

BIENVENUE DANS MON BLOG

  • Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 25 février 2016

25 février 2016

FINLANDE UNE PIECE DE 5 EUROS LE HOCKEY SUR GLACE

Classé dans : Numismatique 2017 — michelariege @ 23 h 56 min

Une pièce de 5,00 € bimétallique commémorative

Finlande 2016

sur la série sport  dédiée au hockey sur glace 
 

Le Hockey sur glace 

 

UNE PIECE DE 5 EUROS LE HOCKEY SUR GLACE

 

UNE PIECE DE 5 EUROS LE HOCKEY SUR GLACE

  

La partie interne de la pièce représente

deux joueurs de hockey

sur glace qui luttent pour la rondelle 

 

Tirage 50.000 exemplaires 

Le revers est une composition commune à cette série sport

avec la courbe d’un stade d’athlétisme, les pistes et les

acclamations de la foule ainsi que le nom du pays émetteur «

Suomi Finland »

la valeur faciale « 5 euro » et le millésime 2016.

designer : Nora Tapper

année : 2016

valeur faciale : 5,00 euro

diamètre : 27,5mm

poids : 9,8g

composition : cupro-nickel

qualité : UNC

pièce bimétallique

tranche : lisse 

MERCI DE VOTRE VISITE

UN TIMBRE EN HOMMAGE A GEORGES CHARPAK SCIENTIFIQUE

Classé dans : Philatélie 2017 — michelariege @ 13 h 27 min

La Poste émet un timbre en hommage à

 

UN TIMBRE EN HOMMAGE A GEORGES CHARPAK SCIENTIFIQUE dans Philatélie 2017 keUjRH3DjXQecHDpgF2bVkcyVJQ@350x259

GEORGES  CHARPAK

 

Affranchissement Lettre Verte 20g

Mise en vente le 29 février 2016

 

iJ-J4fuAwv3DexLe7yFJJQ_9Gsg@350x197 académie dans Philatélie 2017

 

Georges Charpak

est né le 8 mars 1924 en Pologne.

scientifique de génie et grand humaniste.

Il est arrivé en France à l’âge de 8 ans.

 Résistant pendant la guerre sous

le nom de Jacques Charpentier,

il est arrêté en 1943 et

 

XuUrjh8JwLXad4ZEUAa6KirhgSQ@350x214 Charpak

 

déporté à Dachau en 1944.

Étudiant à l’École des Mines de Paris,

il en sort diplômé en 1947.

En 1948, il est admis au CNRS

comme chercheur dans

le laboratoire de physique nucléaire

du Collège de France,

dirigé par Frédéric Joliot-Curie.

 

nvXTq9t9ITWTBv_2aGKDBSTuSag@350x467 CNRS

 

 Il obtient son doctorat de sciences en 1955 et

se passionne ensuite pour la recherche

de la structure de la matière.

Promu maître de recherches au CNRS en 1959,

il est recruté par le CERN près de Genève et 

devient chercheur permanent en 1963.

Il est professeur associé du laboratoire

d’électricité générale de l’École supérieure de

physique et de chimie industrielles de

la ville de Paris (ESPCI) à partir de 1980 et

titulaire de la chaire Joliot-Curie pour un an en 1984.

Il est élu membre de l’Académie des sciences

 

ILOmdUooCa-vwYeTn4Q39tPbVUY@350x238 curie

 

le 20 mai 1985.

Il prend sa retraite du CERN en 1991.

Son travail au CERN va le mener jusqu’au prix Nobel,

en 1992, « pour son invention et le développement

de détecteurs de particules, en particulier

la chambre proportionnelle « multifils ».

À partir de 1996, avec le soutien

de l’Académie des sciences

il prend la tête d’un important

mouvement de rénovation

de l’enseignement des sciences à l’école primaire,

baptisé « La main à la pâte », qui touche aujourd’hui

près d’une école sur trois en France et

essaime dans le monde entier.

 

V_vGFhifPwbcyvJjpl8uYyKHsYc@350x233 Dachau

Il est prix Nobel de physique en 1992

 

Il meurt le 29 septembre 2010 à Paris.

 

MERCI DE VOTRE VISITE

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus