MICHELARIEGE

BIENVENUE DANS MON BLOG

31 mai 2016

LA POSTE EMET UN BLOC DE 6 TIMBRES SUR LES ANNEES 70

Classé dans : Philatétie 2016 — michelariege @ 13 h 04 min

La poste émet un bloc de 6 timbres à 0,80 €

LES ANNEES 70

lettre prioritaire pour la France jusqu’à 20 g

 Annees_70_2016

LES ANNES 70, C’EST L’AVENEMENT

A70_Television_2016_GF

de la télévision dans les foyers,

Les Français chantent avec les Carpentier, rient avec Jacques Martin,

se piquent de littérature avec Bernard Pivot,

se passionnent pour la série des Rois maudits.

Le fameux « Bonjour ! » d’Yves Mourousi réveille le journal télévisé.

Et dans L’île aux enfants, l’émission jeunesse culte du moment,

c’est tous les jours le printemps. 

C’est aussi dans les années 70 que se développe l’industrie

des sports d’hiver.

A70_Sports_Hiver_2016_GF

Les vacanciers découvrent en famille le concept de « front de neige ».

Des stations sans voitures, fonctionnelles, conviviales sortent de terre.

Des architectes visionnaires, comme Charlotte Perriand aux Arcs, concilient

le respect de l’environnement et le nouvel art de pratiquer la montagne. 

L’automobile n’est pas non plus en reste au tournant des 70′s.

Avec ses phares qui roulent des yeux dans un univers de BD,

A70_Automobile_2016_GF

la pub de la R5 marque les esprits.

Le nouveau modèle de Renault est hors norme.

Il s’adapte au nouveau statut des femmes, s’adresse aussi aux jeunes et aux célibataires.

Sympathique, populaire, en plein dans l’époque,

il est immédiatement adopté. 

Dans les années 70 les loisirs explosent.

A70_Loisirs_2016_GF

La fièvre du samedi soir s’empare du monde de la nuit.

On danse au rythme binaire d’une musique qu’on retient instantanément.

Le disco devient un style planétaire au look androgyne.

Et c’est tout un public post-68 qui adhère à un courant où

des voix suaves chantent le sexe, la fête et la vie. 

Lieu de communion sportive, en 72, 

A70_parc_Princes_2016_GF

le Parc des Princes revisité

par l’architecte Taillibert fait sensation.

Les supporters vibrent pour ce stade avant-gardiste conçu pour qu’aucun

des 50 000 spectateurs ne soit à plus de 45 m d’une ligne de touche.

Le football parisien a enfin un temple à la hauteur de ses ambitions. 

Dans le milieu de la mode enfin, les créateurs remplacent les couturiers.

On ose tout, les superpositions intrépides, les bijoux exubérants,

les mélanges d’imprimés savamment dissonants.

A70_Mode_2016_GF

On porte des combinaisons fluides à fleurs, des paillettes disco

et des pantalons pattes d’eph’.

La couleur explose. En ville, le jean est roi.

Merci de votre visite

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus