MICHELARIEGE

BIENVENUE DANS MON BLOG

6 avril 2017

LE CHATEAU DE LAGARDE PRES DE MIREPOIX

Classé dans : Châteaux de l'Ariège — michelariege @ 21 h 05 min

LE CHATEAU DE LAGARDE 

est situé sur la commune

de Lagarde, en Ariège, près de Mirepoix.

 

LE CHATEAU DE LAGARDE PRES DE MIREPOIX

 

Construit à partir du xie siècle, le roi d’Aragon,Ramire de Navrrare

en fait d’abord en une tour de garde au nord de son royaume

puis la famille Lévis seigneurs de l’Ile-de-France,

vainqueurs de la croisade des Albigeois, édifie un château

au XIV ème siècle sur une colline dominant la vallée de l’Hers-Vif.

Il fut l’objet au cours des siècles de nombreux remaniements,

dans un premier temps il est défensif (jusqu’au milieu du xvie siècle)

puis il sera transformé au cours du xviie siècle,

en un splendide palais d’agrément.

 

LE CHATEAU DE LAGARDE PRES DE MIREPOIX

 

le château est bâti sur un plan carré : quatre tours monumentales,

de forme quadrangulaire, flanquent les bâtiments d’habitation.

L’ensemble est enserré de plusieurs enceintes,

terrasses et fossés successifs.

Le château tombe peu à peu à l’abandon et fut en ruines

à partir de la Révolution

Dès le début du xxe siècle, il n’en demeurait déjà plus que

des vestiges témoignant de son faste et de sa grandeur passés.

  Avant la croisade des Albigeois Lagarde était une

possession du comte de Barcelone et roi d’Aragon.

En 1197 le comte de Barcelonne en fait donation à Guillaume de Lordat.

 

LE CHATEAU DE LAGARDE PRES DE MIREPOIX

 

On ignore aujourd’hui ce qu’était le château à cette époque.

 A la fin de la croisade Simon de Montfort octroya l

e village de Lagarde et son château au maréchal des croisés,

Guy de Lévis.

 A la mort de Guy III de Lévis en 1299, Francois 1er de Lévis

hérita de Lagarde. Francois 1er fait rebâtir le château de Lagarde

. De forme carrée le château comprenait quatre tours rectangulaires

à chaque angle. L’entrée se faisait par le coté nord.

 Au XVIème siècle Jean V de Lévis Mirepoix, Lieutenant Général

du Languedoc et sénéchal de Carcassonne entreprit

une nouvelle phase de construction.

 

LE CHATEAU DE LAGARDE PRES DE MIREPOIX

 

Son oeuvre est marquée par l’esprit de la Renaissance.

Il fit construire la tour avec le grand escalier à vis intérieur

qui menait à la nouvelle chapelle.

Il améliora le système de défense du château en rajoutant

un bastion à chaque angle du bâtiment et un sur chaque

façade pour en défendre les entrées.

Il fit rajouter un mur d’enceinte et creuser le fossé.

Au XVII ème siècle, Louise de Roquelaure, veuve d’Alexandre

de Lévis-Mirepoix mort au siége de Leucate en 1637,

entreprit d’embellir le château afin d’en effacer son allure de forteresse.

Autour des fossés elle rajouta une terrasse, des jardins et

des bâtiments annexes.

 

LE CHATEAU DE LAGARDE PRES DE MIREPOIX

 

Tous ses apports firent du château de Lagarde

le « Versailles du Languedoc ».

 Louis Marie François Gaston de Lévis Léran bien

qu’élu député de la Noblesse, émigre à Rome en Italie en 1789.

Son fils tente de sauver son héritage mais ses biens sont vendus.

Le château est pillé puis sa démolition est ordonnée

par un arrêté de 1794.

 Sous l’Empire la famille de Lévis le racheta mais

incapables de le restaurer ils s’installèrent au château de Léran.

 

LE CHATEAU DE LAGARDE PRES DE MIREPOIX

 

 Oublié le château de Lagarde malgré son classement

en monument historique en 1889,

continua à faire la fortune des voleurs de pierres.

 

Merci de votre visite

23 mars 2017

LA CHATEAU DE CRAMPAGNA

Classé dans : Châteaux de l'Ariège — michelariege @ 11 h 12 min

LE CHATEAU DE CRAMPAGNA

 

LA CHATEAU DE CRAMPAGNA

Le village et son église

 

En 1208, apparaît un Arnaud, seigneur de Crampagna, ce qui

suppose l’existence d’un château dont il question en 1233-1234

entre Loup de Foix (seigneur de Crampagna de 1303 à 1351) et

Guillaume Bernard d’Arnave et en 1272 dans l’enquête sur les limites

du comté de Foix . »

  (J. Baylé, « Archéologie du canton de Varilhes », BSA 1970-1971)

 

LA CHATEAU DE CRAMPAGNA

 

Le 11 des calendes de mars de l’année 1277 :

« Ysarn Lop de Foix, fils de mossen Lop de Foix » rend hommage

à Roger-Bernard, comte de Foix, pour « lo castel et villa de Campranha »

Autres mentions anciennes du château de Crampagna : 1325

(assemblée tenue à Mazères) ; 17 août 1391, pour l’hommage rendu

à Mathieu, comte de Foix, par « Lop Ysarn de Foys, cavaler, per

lo castel et loc de Campranha ».

 

LA CHATEAU DE CRAMPAGNA

 

Le dénombrement du Comté de Foix de 1390 donne pour 

« Campranha »  32 feux (ce qui ferait selon la règle de Voltaire 144 habitants).

Y est signalé l’un des 59 moulins du Pays de Foix.

A la mort de Loup Isarn, en 1391, Crampagna revient à son cousin

Corbeyran de Foix-Rabat

A la châtellenie de Varilhes en 1450

 

LA CHATEAU DE CRAMPAGNA

 

Au 16éme : la seigneurie haute justicière est aux Roquefort

(qui étaient seigneur d’Arignac en 1567 et alliée à la sœur de

J. Claude de Lévis, dit d’Audou)

Durant les guerres de religion, le château de Crampagna est occupé (1586) :

107 coups de canon sont tirés pour obtenir sa reddition

de 107 volées de canon, qui fut un furieux tahon aux oreilles des assiégez,

iceux ayant fait leur composition, la rendirent au

pouvoir dudit sieur Daudon … »

 

LA CHATEAU DE CRAMPAGNA

 

Le château : il appartenait à Blaise de Roquefort qui, en 1567,

épousa Germaine de Lévis, la sœur du baron d’Audou.

Il y eut des contestations après la mort de Blaise ; d’Audou occupa

le château, le perdit, puis le reprit en février 1586 ; il s’y installa et

y résida plusieurs années (Cl. Pailhès)

A la mort du dernier descendant des Roquefort, baron de Ponéjac,

le château passe aux Galard de Terraube (1650).

 

A la Révolution, la seigneurie de Crampagna est toujours la possession

de la famille de Galard de Terraube : son dernier seigneur

(dont le château a été pillé), François Saturnin de Galard de Terraube

émigre en 1790 et ses domaines sont vendus comme .

Le château fut restauré au début du XX°

 En 1896, Crampagna comportait 139 maisons pour 144 ménages (559 habitants)

 L’ancien château des Galard-Terraube était habité par la famille

du sculpteur Proszinski auquel on doit les monuments aux

morts de Pamiers et de Lavelanet ; ainsi que

le monument de la Résistance à Foix

 

 Merci de votre viste

5 février 2017

LE CHATEAU DE PALHIES

Classé dans : Châteaux de l'Ariège — michelariege @ 10 h 39 min

LE  CHATEAU DE PALHIES

est un château médiéval qui domine le village actuel

de Palhiès du haut de son promontoire rocailleux.

 

P5.jpg

Situé à 13 km du Maz- d’Azil, à 22 km de Pamiers

et à 24 km de Foix.

 

pailhes-a.jpg

  Palhiès est au carrefour des routes

de Foix à Lézat et

de Pamiers à Saint-Girons

 

P-1_1.jpg

Le château se situe également à l’une des entrées

du Parc Naturel des Pyrénées Ariégeoise

 

 Le château se situe sur un pli de roches qui libère

la rivière la Lèze vers la plaine.

 

leze.jpg

Posté sur son sommet stratégique, le château

dévoile ses différentes facettes,

prisme des périodes :

base médiévale du XII ème siècle remaniée à la

Renaissance, au XVIII ème siècle  jusqu’à nos jours.

 

P2.jpg

Après Foix, le château de Pailhès est l’un

des plus anciens encore en état.

C’est un bel exemple de l’architecture militaire

médiévale avec son accès par une porte surmontée

d’un assommoir et sa citerne moyenâgeuse

au centre de la cour.

 

pailhes-chateau.jpg

Sa base médiévale datant du XII ème siècle

s’est vue remaniée et complétée par des travaux

aux XV ème siècle XVI ème siècle

et XVIII ème siècle.

Ces diverses modifications ont donné au château

de Pailhès une allure unique et fantaisiste

qu’acheva de perturber une énorme

construction du XVIII ème siècle

 

P3.jpg

 

Le logis construit au XIV ème siècle est flanqué

d’une tourelle contenant un escalier en vis en bois.

La salle des gardes conserve la trace de graffiti

supposé du XVI ème siècle et une chambre du

château aurait hébergé le futur Henti IV

 

Une orangerie et la chapelle est située au sud

qui a été inscrite monument historique

le 21 janvier 1997 (et sa cloche est objet classé)

 

P4.jpg

Le château est une propriété privée.

 

Merci de votre visite

31 janvier 2017

LE CHATEAU DE PRAT COMMUNE DE PRAT-BONREPAUX

Classé dans : Châteaux de l'Ariège — michelariege @ 20 h 34 min

LE CHATEAU DE PRAT

 

LE CHATEAU DE PRAT

 

Test situé sur la commune de Prat-Bonrepaux

 

LE CHATEAU DE PRAT

 

Site préhistorique occupé à l’époque gallo-romaine

L’actuelle commune de Prat-Bonrepaux était composée

jusqu’en l’An II de Prat et de ses annexes

Bonrepaux et Mauvezin.

 

LE CHATEAU DE PRAT

 

Le tout dépendait de la châtellenie de Salies (du Salat).

La famille d’Aspet (Raimond At), à l’origine de la 

seigneurie, en fait le siège d’une baronnie comprenant

Prat, Bonrepaux, Bagert et la Bastide du Salat.

La seigneurie est reprise par héritage par

la famille de Mauléon-Barousse en 1370,

puis au 17ème siècle par les de Montpezat

 

LE CHATEAU DE PRAT

 

1448 : une charte de coutumes est accordée aux habitants

En position dominante sur un piton rocheux

d’ophite à 380m de haut,

il fut le premier point de défense dans la vallée

du Bas salat, sa situation géographique

lui permettant de contrôler toute entrée

dans le Couserans et dans le Comminges

 par les rives gauche et droite du Salat.

Ce passage important fut toujours emprunté

de l’antiquité à nos jours.

Une voie romaine a été observée sur la zone,

ce qui laisse à penser qu’à l’origine.

 

LE CHATEAU DE PRAT

 

le Château était un Oppidum romain, forteresse surveillant 

le passage du Salat coulant en contre bas.

Certains vestiges subsistent telle qu’ une cour intérieure

dont le sol est recouvert de mosaïques romaines.

 Le château de Prat a une histoire, celle des Templiers

de la Commanderie de Comminges

qui appartenait aux comtes de Comminges depuis 1139

sous le roi Capétien  LOUIS II le Jeune,  

jusqu’en 1312 , règne du roi Capétien PHILIPPE IV Le Bel .

Ce sont les comtes de Comminges qui

créèrent la Baronnie de Prat.

 

LE CHATEAU DE PRAT

 

Édifié au XVI et au XIXèmes siècles sur une

ancienne forteresse datant de 1268. 

Ouvrage défensif du début du 15éme sur l’emplacement

d’un château mentionné en 1278 avec 2 enceintes

circulaires (terrasse et murs de soutènement),

remanié en style Renaissance

 

LE CHATEAU DE PRAT

 

Mentionnée dans un acte de 1273, la seigneurie

appartenait à l’époque féodale aux comtes de Comminges.

Ouvrage défensif édifié au début du XVe siècle

muni de deux enceintes circulaires.

 

LE CHATEAU DE PRAT

 

Au sud ouest, l’entrée s’ouvre dans une tour carrée

crêtée de mâchicoulis et donne accès

de plain pied dans une cour.

De cette cour part l’accès à la seconde enceinte,

en gravissant un escalier de pierre desservant

une seconde terrasse aménagée en jardin.

En surplomb de cinq à six mètres, se fait l’accès à

la cour haute autrefois entourée d’un rempart crénelé. 

 

LE CHATEAU DE PRAT

 

Au logis du XVe siècle, a été ajoutée une aile au XIXe.

Au centre, la tour d’escalier mêle éléments 

renaissants et néo renaissants.

A l’intérieur deux chambres à alcôves sont tapissées

de gypseries XVIIIe siècle.

La chapelle s’orne d’un vitrail de Gesta. 

 

Merci de votre visite 

 

 

24 janvier 2017

LE CHATEAU DE LERAN

Classé dans : Châteaux de l'Ariège — michelariege @ 10 h 04 min

LE CHATEAU DE LERAN

 

LE CHATEAU DE LERAN

 

est doté d’un donjon 13éme, 15éme, restauré en 1875 et 1883 ;

les créneaux du donjon, les pignons de ses toitures,

ses tourelles en poivrières, ses mâchicoulis et ses échauguettes,

évoquent certes l’architecture médiévale.

 

LE CHATEAU DE LERAN

 

mais c’est en réalité une reconstitution « à l’ancienne »

réalisée entre 1875 et 1883 par Clément Parent,

un disciple d’Eugène Viollet-Le-Duc.

A l’intérieur un grand escalier Louis XIII

 

LE CHATEAU DE LERAN

 

une cheminée provenant de Mirepoix (ancien évêché)

et une bibliothèque au 2éme étage avec boiseries

et vitrines avec cheminée sont remarquables.

Ses charpentes assemblées de manière traditionnelle

sont particulières pour la région ; on note par exemple

des « poinçons » de plus de sept mètres de haut.

 

LE CHATEAU DE LERAN

 

la chapelle du château, à l’extérieur des fortifications,

est mentionnée dès 1329.

 Alors que la chapelle du château, à l’extérieur des fortifications,

est mentionnée dès 1329.

 L’existence de la forteresse de Léran est attestée en 1164,

comprise dans la seigneurie de Mirepoix ; mais, c’est avec

l’avènement de Guy de Lévis et l’événement cathare que 

l’histoire riche de Léran se construit et

relèvera directement de la couronne.

 

LE CHATEAU DE LERAN

 

Après le partage de 1329, le domaine de Léran

(château et terres) revient à Gaston de Lévis qui

prend le titre de Lévis-Léran, alors que son frère

prend celui de Lévis-Mirepoix

 

LE CHATEAU DE LERAN

 

Quant au château, il est confisqué et vendu comme bien national

en 1793 (acheté à 58 % par  des paysans et des artisans de

la région, selon J. Bayle) pour être racheté en

1805 par la famille de Lévis-Léran, redevenue Lévis-Mirepoix.

 

LE CHATEAU DE LERAN

 

 Le château de Léran est vendu en 1983

 

LE CHATEAU DE LERAN

 

Le 30 juillet  2013, un violent incendie

endommage la toiture du château

 

LE CHATEAU DE LERAN

 

 Merci de votre visite

4 septembre 2016

LE CHATEAU CATHARE DE MIGLOS

Classé dans : Châteaux de l'Ariège — michelariege @ 20 h 18 min

LE CHATEAU DE MIGLOS

est implanté sur la cime d’un éperon

calcaire, à 779 mètres d’altitude 

situé sur la commune de Miglos,

 

LE CHATEAU CATHARE DE MIGLOS

juste au-dessus du village de Capoulet,

 

LE CHATEAU CATHARE DE MIGLOS

 

 il commande à la fois

les vallées de Miglos et de Vicdessos.

Au Moyen Âge, la seule voie d’accès était le chemin

reliant Niaux au village d’Arquizat, repris de nos jours

par le tracé de la D156

 

LE CHATEAU CATHARE DE MIGLOS

 

La forteresse s’inscrivait dans un système défensif qui

protégeait le comté de Foix et qui comprenait

 en plus des châteaux de Montréal-de-Sos

 de Quié, de Génat, de Castel Merle,

plusieurs grottes fortifiées (ouspoulga).

 

LE CHATEAU CATHARE DE MIGLOS

 

Si le lieu-dit et l’église de Miglos sont attestés dès 1097,

et un seigneur de Miglos cité en 1160, les premières mentions  

du château à proprement parler datent de 1213.

 

LE CHATEAU CATHARE DE MIGLOS

 

Le château fait alors partie des garanties offertes par

le comte de Foix au roi d’Aragon pour preuve de sa bonne foi

et de son allégeance à l’Église,

lors de la Croisade des Albigeois.

 

LE CHATEAU CATHARE DE MIGLOS

 

En 1244, le seigneur Arnaud de Miglos, interrogé

par l’Inquisition, admit avoir reçu des Parfait

s dans sa demeure et envoyé

des armes aux assiégés de Montségur, ce qui lui valut d’être

emprisonné pendant quatre ans

.

LE CHATEAU CATHARE DE MIGLOS

 

En 1311, Gaston Ier de Foix offre la seigneurie de Miglos

à Bernard d’Usson (ou de Son).

Les vestiges visibles actuellement reflètent l’état du château

au XIVe siècle, après la restauration que

Bernard d’Usson effectua en 1320

Le château de Miglos couvrait une surface

approximativement carrée de 600 m².

 

LE CHATEAU CATHARE DE MIGLOS

  

Le logis seigneurial était situé sur la partie nord.

À l’ouest s’élevait une tour carrée de 15 mètres de haut.

À l’est se trouvait une salle percée de meurtrières qui

surveillaient le chemin d’accès.

Au sud se tenait un donjon carré,

d’une hauteur de plus de 20 mètres.

Les vestiges de ces constructions

sont encore visibles en 2010.

 

LE CHATEAU CATHARE DE MIGLOS

  

Le bâtiment fut classé monument historique

le 22 septembre 1987 

 

Merci de votre visite

 

3 avril 2016

LE CHATEAU DE MONTSEGUR

Classé dans : Châteaux de l'Ariège — michelariege @ 21 h 25 min

Devenu un symbole de la résistance

face à la répression,

Montségur est l’ultime refuge pour les cathares,

persécutés depuis des années par l’armée

du Pape dans tout le Midi de la France.

 

ARIEGE LE CHATEAU DE MONTSEGUR

 

En mai 1243, cette armée parvient à Montségur

et encercle son pog (le piton rocheux).

Le siège commence dans un rapport de force démesuré

  6000 soldats contre 400 cathares environ.

 

télécharger.jpg

 

Malgré la faim, le froid et les combats meurtriers,

les assiégés tiennent bon une année.

Ils sont soutenus par de puissants seigneurs locaux

comme ceux de Foix et de Mirepoix.

 

ARIEGE LE CHATEAU DE MONTSEGUR

A bout, les habitants de Montségur négocient

leur reddition en mars 1244.

 

ARIEGE LE CHATEAU DE MONTSEGUR

 

Les vainqueurs promettent de libérer

toute personne abjurant sa foi cathare.

Mais à Montségur, on ne l’entend pas ainsi. 

 

ARIEGE LE CHATEAU DE MONTSEGUR

Les cathares descendent au pied du pog.

Dans la prairie, un bûcher attend.

Ils se précipitent d’eux-mêmes dans les flammes.

 

ARIEGE LE CHATEAU DE MONTSEGUR

 

Une stèle marque aujourd’hui l’endroit

où périrent 220 hommes et femmes.

 

14594298.jpg

 

MERCI DE VOTRE VISITE

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus