MICHELARIEGE

BIENVENUE DANS MON BLOG

  • Accueil
  • > Découverte de la Haute-Savoie

31 août 2018

LA RESERVE NATURELLE DES AIGUILLES ROUGES

Classé dans : Découverte de la Haute-Savoie — michelariege @ 8 h 45 min

Véritable paradis pour les amateurs de flore et de faune,

RESERVE 0 aiguilles

Les aiguilles rouges

cette réserve naturelle située entre

ph74_argentiere

Argentière

vallorcine

et Vallorcine

s’étend sur 3 300 ha, entre 1 200 m et 2 965 m d’altitude,

face au mont Blanc.

RESERVE 4

Au gré de la promenade, 500 espèces de plantes

reserve 7

sont repérables selon les saisons ; de même,

une faune très diverse parmi laquelle

reserve 9

chamois,

reserve 10

 bouquetins.

reserve 8a

et marmottes

Au col des Montets,

RESERVE 5

un chalet d’accueil propose

des expositions pour tout savoir du biotope local.

Accès

autoroute A40 direction Chamonix

De Chamonix, prendre la direction d’Argentière,

puis celle du

Montets-74

col des Montets 

où se situe le chalet d’accueil (1461 m)

Accès pédestre par le sentier du Tour du Mont-Blanc

ou par les remontées mécaniques

156960-0-benne-la-flegere

de la Flégère

a brevent

ou du Brevent,

reserve 0a

et par de nombreux sentiers depuis la vallée

entre Chamonix et le col des Montets

14 juillet 2018

LES CASCADES DU SITE CLASSE DE SIXT-FER-A-CHEVAL

Classé dans : Découverte de la Haute-Savoie — michelariege @ 12 h 49 min

Sixt Fer-à Cheval.

dBXFaQPW_52UN5TuBl2mbfOmvbM@400x225 (1)

Les cascades de la Pleureuse et de la Sauffaz 

LES CASCADES DE LA PLEUREUSE - LA SAUFFAZ - DU ROUGET

sont accessibles par une randonnée facile

d’une trentaine de minutes depuis le chalet du Lignon.

 

La cascade de la Pleureuse

LES CASCADES DE LA PLEUREUSE - LA SAUFFAZ - DU ROUGET

 

Ces deux belles cascades alimentent la cascade du Rouget un peu plus bas

au bord de la route qui monte au Lignon.

 

La cascade de la Sauffaz 

LES CASCADES DE LA PLEUREUSE - LA SAUFFAZ - DU ROUGET

est alimentée par le torrent du vallon de Sales.

Si on continue à randonner sur le sentier on peut monter jusqu’au 

LES CASCADES DE LA PLEUREUSE - LA SAUFFAZ - DU ROUGET

 refuge de Sales

dans un superbe environnement de montagne

et en rencontrant encore plusieurs cascades.

Il est même possible de commencer la randonnée à

 

La cascade du Rouget

LES CASCADES DE LA PLEUREUSE - LA SAUFFAZ - DU ROUGET

 

pour rejoindre ces deux cascades par un sentier facile

Ces trois cascades, distinctes mais regroupées en un seul ensemble

protégé, se situent au débouché du vallon de Sales.

 

LES CASCADES DE LA PLEUREUSE - LA SAUFFAZ - DU ROUGET

 la cascade de Sale

 

Les eaux de la cascade de Sales,

la plus haute en altitude des trois,

ressortent à l’air libre après un long parcours souterrain

 

LES CASCADES DE LA PLEUREUSE - LA SAUFFAZ - DU ROUGET

Le désert de Platé 

 dans la zone calcaire du désert de Platé au niveau de

la résurgence de Trainant, puis viennent chuter

une première fois

le long d’une barre rocheuse calcaire.

Une zone de roches plus tendres forme un replat sur lequel

le ruisseau se calme avant de rebondir plus loin.

 

Les deux autres cascades, la Sauffaz et la Pleureuse,

jouent du coude à coude plus en aval,

coulant l’une à côté de l’autre.

La cascade de la Sauffaz, la plus proche du sentier du GR 5,

 

 

LES CASCADES DE LA PLEUREUSE - LA SAUFFAZ - DU ROUGET

Le torrent de Sales

est alimentée par le torrent de Sales,

celui là même qui a formé plus haut la cascade de Sales.

LES CASCADES DU SITE CLASSE DE SIXT-FER-A-CHEVAL

La vallée de la Sales

En revanche, l’alimentation de la cascade de la Pleureuse

demeure une énigme. On ne sait d’où provient son eau…

Les deux cascades se rejoignent ensuite pour alimenter

plus bas leur « grande sœur »

,la célèbre cascade du Rouget,

autre site classé de Sixt fer à cheval

 0-1577442

****** 

Merci de votre visite

   

20 janvier 2017

CHAMONIX MONT- BLANC LE GLACIER DES BOSSONS

Classé dans : Découverte de la Haute-Savoie — michelariege @ 19 h 36 min

LE GLACIER DES BOSSONS

est une cascade de glace (la plus grande d’ Europe)

qui descend du sommet du  Mont-Blanc

Il prend naissance sur le versant français du mont Blanc (4 810 m),

 

CHAMONIX MONT- BLANC LE GLACIER DES BOSSONS dans Découverte de la Haute-Savoie IVTtgbGv3GJS4x9mLAkfRoIqNsI@400x300

entre les roches Rouges (4 364 m)

 

f0TRwOHj_zws8h5EQSzmK7uYthM@400x300 aiguille dans Découverte de la Haute-Savoie

et le dôme du Gouter (4 304 m).

 

Il s’épanche dans la vallée de Chamonix-Mont-Blanc, au-dessus

du village des Bossons qui lui donne son nom.

 

TP2k8Gdnnb2Cqqa3Lhrs3diqk10@400x300 altitude

Le glacier et l’Aiguille du Midi

 

Sa langue terminale a aujourd’hui régressé,

mais elle atteignait environ 1 200 mètres 

d’altitude dans les années 1980

Elle servait alors d’école de glace pour

la Compagnie des Guides de Chamonix.

Le glacier descend en ligne directe du sommet

du Mont-Blanc (4810) plus haut sommet alpin,

par une cascade de glace en paliers jusqu’à

l’altitude de 1180 mètres,

 

lL07M5B8HoOb8CSoNsoc8EwXjpw@400x300 bossons

Le glacier vu du Brévent

 

la plus basse des alpes pour la langue terminale d’un glacier.

La dénivelée de 3670 mètres est la plus grande du monde,

pour un glacier descendant d’un seul tenant du haut

du sommet jusqu’à sa base.

A partir du Chalet, accessible à pied (50 mn)

 

gC0Ner7KIIC1uSbBFAJFZ9aoBhg@400x225 chamonix

ou en télésiège (15 mn)

 

de nombreux points de vue permettent d’admirer la couleur

et la pureté de la glace, les moraines latérales,

les séracs et parfois

  

7ni1JrC33GVOUC7COGzE-wuClBY@400x323 dôme

les chutes de séracs.

 

Une exposition de 11 panneaux explicatifs jalonnent

 un sentier forestier permettant de comprendre la vie du glacier,

ses avancées dans la vallée, ses retraits.

Le recul du glacier des Bossons a commencé en 1955.

De 1992 et jusqu’à la fin des années 1990,

le glacier perd environ 70 m d’épaisseur.

 

_m8IKP7fAd7oe3BCX6uS0hjVkKc@400x300 glacier

Le glacier vu de Chamonix

 

Puis le recul s’accélère avant une pause, en 2006.

En juin 2008, le glacier ne rassemble plus qu’une

fine couche de glace et une langue terminale.

En septembre 2010, la langue se sépare du glacier et s’effondre

 juin 2015, une avalanche est survenue au glacier des Bossons,

emportant 200 000 mètres cube de glace sur près d’un kilomètre.

 

O_sK8cwQjjf2fmhQlIjqitO7128@400x267 gouter

Le glacier vu du Cerro

 

L’origine de ce détachement est probablement

le réchauffement global : des séracs se sont donc séparés

du front, provoquant ainsi un éboulement massif.

 

8b5zbCcePs2sfCY2wdROzqZAgQo@400x432 langue

Le glacier aujourd’hui 

 

 Merci de votre visite

 

 

4 septembre 2016

LE CHATEAU DE MENTHON-SAINT-BERNARD

Classé dans : Découverte de la Haute-Savoie — michelariege @ 22 h 48 min

LE CHATEAU DE MENTHON-SAINT-BERNARD

 est situé sur la commune de Menthon-Saint-Bernard

 

LE CHATEAU DE MENTHON-SAINT-BERNARD dans Découverte de la Haute-Savoie VG9vO_QA88TLiA489vsE5V1p2LY@450x204

  

Ses tours de pierre dominent, depuis un rocher de 

200 mètres de haut, le lac d’Annecy et la réserve

protégée du Roc de Chère, entre

  

mxklry473U-07dmALs7PdeIn0Cg@450x338 Alpes dans Découverte de la Haute-Savoie

les dents du Lanfon 

 

K6xC1KlhCAwe-PS7lRC4JG8Wa8M@450x338 ancienne

et le mont Veyrier

  

Dressé en éperon sur un cône rocheux

à 600 mètres d’altitude,la maison forte, à l’origine,

 

XDo3lIPWb9z3R9iD-oVI52V_HgY@450x338 Annecy

 

surveillait la route allant de Bluffy à Menthon

Le château de Menthon-Saint-Bernard est une

ancienne maison forte,, du xe siècle, remanié à plusieurs

reprises et restauré au xixe siècle dans un style néogothique

Lové dans un parc profond, le Château de Menthon n’est

pas seulement l’un des joyaux architecturaux savoyards. 

 

TqBD9drDa8WkxcMCUEb1gkSmoLE@450x338 aravis

 

Avec ses 105 pièces, il est resté par delà les siècles

une demeure bien vivante, toujours occupée par

la même famille depuis bientôt 1000 ans.

Véritable rempart naturel, les Alpes furent de tous temps 

sillonnées de passages stratégiques.

 

J6YYgIiPecsui1MvsCqnktlTZlU@450x392 château Menthon

 

Si l’on retrouve encore à proximité du Château de Menthon

les traces d’une ancienne voie romaine qui reliait

Genève à l’Italie et qui passait notamment par

Dingy-Saint-Clair,Menthon et Faverges,

 

MLsvlTMrCYGfvRWUFt_AStdolwk@450x338 éperon

 

 ce n’est peut-être pas tout à fait un hasard.

D’origine celtique, le nom de « Menthon » signifie

« maison sur le rocher »

et une tour de guet en bois a d’abord du être érigée en lieu

et place du château actuel pour surveiller les allers et venues

sur la route ainsi que la navigation sur le lac d’Annecy.

Bâti sur un éperon rocheux, le Château de Menthon est donc

le fruit d’une longue histoire…qui commence

à la fin du XIIème siècle

 

G8OCd6YIVLkp3MJw02QxXCV_uWg@450x338 genève

 

. A l’origine, il y avait trois hautes tours carrées : la tour du lac

qui surplombe le lac, le village et la route Annecy-Faverges ;

le donjon qui regarde vers le passage de

 

LE CHATEAU DE MENTHON-SAINT-BERNARD

la vallée des Aravis ;

  

la tour des armes qui veille sur le col de Bluffy

et les Dents de Lanfon.

Reliées par des chemins de ronde, elles abritaient

 

TeiA9Nfc9K8KILApLlytLHtD1Ag@450x338 Italie

 

une grande cour où les villageois trouvaient

refuge lors des périodes troublées.

Au cours de la Renaissance, l’austère château fort

se transforme peu à peu en lieu d’habitation et

 

E2AxMpASQXdaEDzOyxnTBnU3GXg@450x337 joyaux

 

des appartements sont construits à la

place des anciens chemins de ronde.

En 1740, une façade sort de terre, ouvrant

un vis à vis avec le lac.

 

KyRSP_7kpVVEyHaT8uSvtmcTcdQ@450x304 passages

  

C’est fort d’une stabilité exemplaire que le château amorce

sa grande métamorphose en 1880, sous l’impulsion de

l’arrière grand-père du propriétaire actuel, René de Menthon.

Artiste dans l’âme, poète et rêveur, l’homme ne se contenta

pas d’être un contemporain de

 

zxw40iYGCxeXCSJEsacejSYU2c8@450x418 rocher

Viollet-le-Duc,

  

il fut également totalement acquis à la cause du

 célèbre architecte qui restaura plusieurs ensembles

de l’époque médiévale Il entreprend donc d’importants

travaux de rénovation et en décidant

 d’adjoindre plusieurs tourelles fines et élancées

.au bâtiment, c’est lui qui donne le trait final au tableau :

le Château de Menthon acquiert un visage nouveau empreint

de cette subtilité toute romantique qui fait

son charme voire son mystère…

 

mvD1Rik54lx6HJ-8cM298JSQHVk@450x298 rocheux

 

Au point qu’un certain

bHi56-k_vNBK43DL5Gt1oVWb8CE@450x305 romaine

Walt Disney,

 

en villégiature dans la région,

s’en inspirera pour un autre château tout aussi photogénique,

celui de la Belle au Dormant !

Bien à l’abri des regards derrière leurs murs hauts et massifs,

les pièces intérieures n’ont que très peu changé.

 

gWe3g7tOth7FBlCvq9eV2B8BrqY@450x305 savoyards

 

Elles constituent un témoignage précieux sur ce qu’a pu

être la vie dans un château fort savoyard petit à petit

transformé en une riche demeure seigneuriale.

 

 MERCI DE VOTRE VISITE

14 mai 2016

LES ORRIS DU VICDESSOS

Classé dans : Découverte de la Haute-Savoie — michelariege @ 14 h 46 min

LES ORRIS DU VICDESSOS

 

LES ORRIS DU VICDESSOS dans Découverte de la Haute-Savoie JJRMfa8gUWY95CCsqXwbrFXg6gg@453x277

carte postale la vie dans les orris autrefois

 

BB06fLV3kWoGdfka2rS-dBr9PvQ@447x335 altitudes dans Découverte de la Haute-Savoie

 

Autrefois les bergers restaient en montagne

durant toute l’estive.

 

1rO4KaBM-L_RkUssgke1a5C1FOs@441x293 autrefois

  

Résider pendant quatre ou cinq à ces hautes altitudes

(jusqu’à 2400m) nécessitait des ensembles de

constructions en pierres sèches que

 

 LES ORRIS DU VICDESSOS

 

l’on appelait « orri » (ou orry).

Un orri était composé de plusieurs bâtiments

ayant chacun son usage.

 

 LES ORRIS DU VICDESSOS

 

L’abri du berger voûté et coiffé d’une grande dalle était

recouvert de mottes de gispet (herbe de haute montagne)

qui en assuraient l’étanchéité.

 

lCzQMhi8_jg84DyOqfuNKnS8vI0@437x328 bergers

 

De dimensions réduites (2m sur 2,50m), il était aménagé

de quelques niches et d’une couche en pierre (le jas).

 

gwDvi8h6w099quMft365CFUZxyM@439x328 constructions

 

Le parec est l’enclos où étaient abritées les bêtes.

Le masuc est la cave où l’on stockait le fromage

produit durant l’estive.

 

eNkQIWcyw_Af5VoctUw14TVt_x0@428x285 estive

 

 Le cabanat abritait les bêtes malades. 

Les orris sont nombreux dans les

hautes vallées du Vicdessos

(Bassiès, Artigues, Arties, Saleix, Soulcem).

 

3gd2R9lTS27n70ZlMrpp60op5MI@431x143 haute

 

Parfaitement intégrés dans le paysages minéral

des hautes estives, beaucoup sont restés en bon état

bien qu’abandonnés depuis les années 1950.
 

 

erMU_YvjImpVGJ2AEdBVJG0fosk@419x314 montagne

 

Récemment restaurés les orris du Carla,

situés prés de l’étang de Soulcem,

en sont un remarquable exemple. 

 

ZO8T_H9iWFtLvnJHtOzGar798k8@419x277 orris

 

 MERCI DE VOTRE VISITE

 

29 avril 2016

LA CASCADE DE LA COMBE NOIRE LES CONTAMINES-MONTJOIE

Classé dans : Découverte de la Haute-Savoie — michelariege @ 17 h 39 min

LA CASCADE DE LA COMBE NOIRE

 

Au départ de Notre Dame de la Gorge.

Se garer 300m avant la chapelle sur le

grand parking prévu à cet effet.

Suivre le petit sentier en forêt qui évite les 300m de route.

 

LA CASCADE DE LA COMBE NOIRE LES CONTAMINES-MONTJOIE dans Découverte de la Haute-Savoie vjdNHHmYZm3ifsVcyUIXTyJ45Jg@380x265

 

On arrive devant la chapelle de Notre Dame de la Gorge

De là, traverser la rivière sur le gros pont et monter directement

le raide sentier à droite (ancienne voie Romaine).

 

75z10cuYJwV5nWSDizyNXMzfATg@380x248 alpage dans Découverte de la Haute-Savoie

 

La première rampe est la plus raide,

ensuite après 150m, la pente faibli.

 

tophN_OAQ-k_ZI8cUQJw6kwCfWw@380x285 belvédère

 

On surplombe par moment le torrent du Bon

200m plus bas.

Bien faire attention car sur la droite la marche est haute…

-AJZ_Mp9lxq5f5mbhwJzAj1tdAw@380x285 bonhomme

Le sentier chemine sur des belles Dalles issues du retrait glaciaire.

0ALC7N43QsidR5ogFCjG3lZnXYE@380x285 cascade

 

Vers 1350m à droite un petit s protégé permet

d’apercevoir une arche naturelle au dessus des gorges. 

LA CASCADE DE LA COMBE NOIRE

50m plus haut un pont nous permet de véritablement

surplomber les gorges.

Là aussi barrières sécurisantes avec point de vue

sur le ruisseau.

 

LA CASCADE DE LA COMBE NOIRE

 

On continue alors encore à monter un peu et on débouche 

comme par enchantement sur un bel alpage:

 

ci3rOgjJ3n4TKZxrbljEvSc3hDE@380x285 chapelle

Le Nant-Borrant.

(Impressionnante face Ouest du Mont Tondu 3195m

juste au dessus de nous)

Au niveau des chalets supérieur du

 

hSDmkSDe89qblGNYQ8W4eECmVYY@380x285 combe

Mont Tondu 3195m

 

 prendre à gauche

et descendre légèrement vers le pont de la Laya.

32QOSAgqYbqRMQziv0AQDCk3rgc@380x214 contamines

 Le pont romain ou pont laya

 

Une brève montée s’en suit et juste après

les Chalet de la Laya

on arrive sur un pont juste devant

 

zf5xlO4c-9Z9gXzFYqA80k5qGTE@380x570 dalles

la cascade de Combe Noire.

UyuobCTmhY3ovK7smA5z9_cizE8@380x507 géant

Chute d’eau impressionnante avec

bBzHBHrsFDdNGAwgW9KNLqO1Htg@380x285 glaciaires

des marmites de Géant à vos pieds

DcMhLbOFJMhYaFLn47-EQjQ48ns@380x285 marmites

Le torrent de la Combe Noire

LA CASCADE DE LA COMBE NOIRE

 

Merci de votre visite

LES GORGES DU DIABLE

Classé dans : Découverte de la Haute-Savoie — michelariege @ 9 h 26 min

LES GORGES DU DIABLE

Situées sur le parcours de

LES GORGES DU DIABLES

la Dranse de Morzine,

peu après

LES GORGES DU DIABLES

le lac du Jotty

 

elles sont sur la commune de 

 

LES GORGES DU DIABLES

La Vernaz

les gorges du Pont-du-Diable offrent un exemple d’érosion

dans les préalpes calcaires du Chablais, en Haute Savoie

LES GORGES DU DIABLES

La rivière, alors qu’elle se trouvait déjà dans une vallée

encaissée,a rencontré une barrière de calcaire 

LES GORGES DU DIABLES

les rochers de la Garde

LES GORGES DU DIABLES

remontant au crétacé, puis recouvert à

nouveau au jurassique.

LES GORGES DU DIABLES

Cette configuration, a été érodée au fil du temps par

cette rivière impétueuse, formant ainsi un défilé.

LES GORGES DU DIABLES

 Aujourd’hui,la Dranse de Morzine s’engouffre dans

cette fissure profonde en partie souterraine et dominée

LES GORGES DU DIABLES

 

par une arche naturelle impressionnante :

LES GORGES DU DIABLES

le pont du Diable.

Ce site a été aménagé à partir de 1893 

et a obtenu son classement en 1908.

 

LES GORGES DU DIABLES

Les Gorges en hiver

 

MERCI DE VOTRE VISITE

25 mars 2016

LA BENITE FONTAINE LA ROCHE SUR FORON

Classé dans : Découverte de la Haute-Savoie — michelariege @ 22 h 31 min

LA ROCHE SUR FORON,

C’EST LA VILLE NATALE DE MA MERE

LA BENITE FONTAINE LA ROCHE SUR FORON

 il y a une lieu mythique 

 

LA BENITE FONTAINE LA ROCHE SUR FORON

LA BENITE FONTAINE 

 

VOICI SON HISTOIRE

LE SANCTUAIRE MARIAL DE LA FONTAINE-BENITE

L’origine est mal connue. Aucune preuve tangible ne nous donne des précisions. Par conjecture fort probable :

origine vers 1542.

 

LA BENITE FONTAINE LA ROCHE SUR FORON

 

est l’un des plus importants lieux de pèlerinage de

l’ancien duché de Savoie.

Consacré à la Sainte Vierge, la Bénite-Fontaine est située

à la sortie de la ville de La Roche sur Foron (1,5 km),

dans le département de la Haute-Savoie,

en direction du village de Saint-sixt. 

La Bénite -Fontaine, avant tout lieu de pèlerinage,

est aussi une destination de promenade

très appréciée des habitants des environs

. Par tradition, on rencontre toujours quelques Rochois

ou habitants des villages de Saint-Sixt, de Saint-Laurent 

ou d’ailleurs venant faire provision d’eau

à la sainte source qui ne tarit jamais.

  1542

      Peste noire venue de Genève

La population fut décimée

à  La Roche et dans tous les environs.

  • Le nombre de morts fut considérable

    création d’un nouveau cimetière.

    Les familles épouvantées s’enfuirent afin

    de se réfugier au creux d’un vallon.

Elles firent un choix judicieux, car les replis du terrain

les protégèrent de la pestilence des environs ;

de même, les sapins purifiaient l’atmosphère.

On découvrit la présence d’une source, à mi-pente,

dont l’eau était restée pure : rien ne l’avait contaminée.

Selon la tradition, on raconte que ces familles, ayant trouvé

refuge dans ce lieu, auraient invoqué la Sainte Vierge

afin qu’elle les protège du fléau de la peste :

Il est probable qu’un oratoire, dédié à la Sainte Vierge,

fut alors construit. Lorsque la peste prit fin,

les familles réfugiées quittèrent le vallon.

1586

Nouvelle épidémie de peste, encore plus terrible.

Selon la tradition, il ne resta plus qu’un seul prêtre

à la Collégiale Saint-Jean-Baptiste pour

le service des morts, et plus qu’une seule survivante

dans le village de Saint-Sixt

Comme 44 ans plus tôt, les habitants retournèrent

chercher la protection du vallon. On retrouva alors

la source et l’oratoire de la Sainte Vierge.

Voilà donc les origines traditionnellement retenues

de la Bénite-Fontaine.

Ce qui est certain est que

ce lieu de dévotion n’est alors connu

que des seuls habitants de La Roche et de Saint-Sixt.

 

LA BENITE FONTAINE LA ROCHE SUR FORON

 

 Dès cette époque, et jusqu’en 1617, on nota 14 guérisons

à la source bienfaitrice du vallon.

Par la suite, elles furent rapportées

à Saint François de Sales, 

Prince-Eveque de Genève, par le curé de La Roche.

L’oratoire devint célèbre à partir de 1617,

c’est-à-dire à partir de l’arrivée

des Révérends pères capucins 

à La Roche. Ils construisirent leur couvent en partie

sur les ruines de la forteresse des Comtes de Genève.

On sait donc qu’un petit oratoire existait avant 1617.

 

Ces guérisons conduisirent à nommer

ce lieu la « Bonne-Fontaine », puis la « Bénite-Eau »

et enfin la « Bénite-Fontaine ».

 1793 : Constitution Civile du Clergé :

les prêtres devaient prêter serment ou s’exiler.

 

LA BENITE FONTAINE LA ROCHE SUR FORON

 

Des mains prudentes retirèrent la statue de la Sainte Vierge

elle fut cachée dans une maison du quartier de Broÿs.

Quelques mauvais sujets enfoncèrent la porte de la chapelle

et la mirent au pillage.

Le soir de ce même jour, 8 jeunes gens du village voisin

de Saint-Sixt se rendirent au sanctuaire dévasté,

afin d’en extraire l’autel de molasse pour le soustraire

à toute profanation, puis le cachèrent en l’enfouissant

dans le cimetière de Saint-Sixte,

près des tombes de leurs ancêtres.

Malgré ces sinistres événements, la dévotion à

Notre-Dame de la Bénite-Fontaine se poursuivit.

 

LA BENITE FONTAINE LA ROCHE SUR FORON

 

MERCI DE VOTRE VISITE

 

 

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus