MICHELARIEGE

BIENVENUE DANS MON BLOG

5 février 2017

LE BILLET 1000 FRANCS DEESSE DEMETER

Classé dans : Nos chers billets en francs disparus 1939-1959 — michelariege @ 20 h 51 min

LE BILLET 1000 FRANCS DEESSE DEMETER

Format 115 x 190 mm

 

LE BILLET 1000 FRANCS DEESSE DEMETER

LE BILLET 1000 FRANCS DEESSE DEMETER

Ce billet polychrome imprimé entaille douce se raccroche

au courant allégorique et mythologique d’inspiration nationaliste

avec un hommage à l’héritage gréco-romain.

Il fut imprimé de mai 1942 à janvier 1944

puis retiré de la circulation et privé de son cours légal le 4 juin 1945

Tirage total : 262 800 000 exemplaires.

Ce billet est l’œuvre du peintre Lucien Jonas et fut gravé par

Georges Hourriez et Rita Dreyfus.

Les tons dominants sont le bistre-bronze, inspirés

des couleurs composites employées par les Allemands

dans les Marks d’occupation et permettent d’éviter l’usage

de couleurs vives difficiles à se procurer en temps de guerr2.

Au recto : la représentation allégorique exprime ici la Fertilité.

Au premier plan, la statue de Déméter complétée

par un chérubin, sans doute inspirée de celle découverte

au sanctuaire de Cnide et conservée au  British Museum

Le fond de l’image se compose d’un paysage provençal

avec un troupeau de chèvres conduit par un berger vu de dos.

La vignette est encadrée par deux colonnes ioniques

soutenant une architravesur laquelle on peut lire

« Banque de France » et le montant du billet.

Au verso : la représentation allégorique exprime ici

le Commerce équitable et la Sagesse.

Au premier plan, un bronze de Mercure au repos

tenant le caducée , et entouré par deux groupes de statues.

Celui de droite montre Cerbère aux pieds d’Hercule offrant

à Minerve les pommes d’or du jardin des Hespérides.

Celui de gauche montre Dejanire se substituant à Atlas

pour soutenir le Monde.

Ces deux statuaires soutiennent une frise représentant

les principaux travaux d’Hercule. Au fond, un panorama

du port de Rouen avec des paquebots et la cathédrale.

 Le filigrane montre l’effigie de l’Hermès de Praxitèle

 

Merci de votre visite

6 décembre 2016

LE BILLET 500 FRANCS VICTOR HUGO

Classé dans : Nos chers billets en francs disparus 1939-1959 — michelariege @ 10 h 16 min

LE BILLET 500 FRANCS

VICTOR HUGO

 Format 142 x 75 mm

 

LE BILLET 500 FRS VICTOR HUGO

 

LE BILLET 500 FRS VICTOR HUGO

 

Ce billet polychrome imprimé en taille douce appartient

à la série des « personnalités célèbres » qui dominera 

 désormais le choix des vignettes.

Au départ, la Banque avait opté pour un portrait de 

Victor Hugo jeune aux Feuillantines mais y renonça.

Imprimé de 1954 à 1952, ce billet est progressivement retiré

de la circulation à compter du 4 janvier 1960,

et cesse d’avoir cours légal le 1er avril 1968.

Il a été émis à 280 000 000 d’exemplaires.

Clément Serveau fut peint par  et

gravé par André Marliat et Jules Piel

Les tons dominants sont le jaune-orangé et le gris-bleu.

Au recto : à droite, le portrait de Victor Hugo âgé d’après

 Léon Bonnat avec le Panthéon en fond.

Au verso : à gauche, le même portrait de Victor Hugo

âgé avec la Place des Vosges en fond.

Le filigrane blanc représente la tête de

Victor Hugo âgé de face.

 

Merci de votre visite

10 octobre 2016

LE BILLET 1000 FRANCS MINERVE ET HERCULE

Classé dans : Nos chers billets en francs disparus 1939-1959 — michelariege @ 23 h 09 min

LE BILLET 1000 FRANCS

MINERVE ET HERCULE

 Format 172 x 95 mm

 

  LE BILLET 1000 FRANCS MINERVE ET HERCULE

 

Ce billet polychrome imprimé en taille douce se raccroche

au courant allégorique et mythologique

d’inspiration nationaliste

avec un hommage à la civilisation grecque. 

Il est l’œuvre du peintre Clément Serveau

et fut gravé par André Marliat et Ernest-Pierre Deloche.

Les tons dominants sont le bleu et le bistre.

Au recto : les bustes allégoriques

couplés de Minerve et d’Hercule

représentant la protection des artisans et du commerce

sur fond de fleurs, de fruits et d’oiseaux.

Au verso : dans un ensemble de décoration sculpturale,

un buste de jeune fille qui évoque la Civilisation française

héritière de la Civilisation grecque préfigurée au recto.

Le fond est décoré d’arabesques.

Le filigrane montre à droite un profil de guerrier gaulois faisant

face à gauche à un profil de femme symbolisant Vénus

Il fut imprimé d’avril 1945 à juin 1950

puis retiré de la circulation le 6  décembre 1955

et privé de son cours légal 1er avril 1968

 

 Merci de votre visite

1 septembre 2016

LE BILLET 1000 FRANCS RICHELIEU

Classé dans : Nos chers billets en francs disparus 1939-1959 — michelariege @ 19 h 20 min

LE BILLET 1 000 FRANCS RICHELIEU

Format 160 × 85 mm.

Ce billet a circulé du 2 avril 1953

au 5 septembre 1957

 

LE BILLET 1000 FRANCS RICHELIEU

LE BILLET 1000 FRANCS RICHELIEU

 

Ce billet polychrome imprimé en taille douce se raccroche au

courant des « personnalités illustres » qui comprend

dans cette série Victor Hugo, Henri IV et Bonaparte.

Le choix de Richelieu peut surprendre mais en cette période

de réorganisation du pays, cette haute figure morale et

centralisatrice s’imposait sans doute

 Un autre essai de billet de 1 000 francs montrant 

Amphitrite fut ensuite commandé en 1953 à William Fel et

au graveur Georges Beltrand mais fut abandonné.

Il fut imprimé de 1953 à 1957 puis retiré de la circulation

le  4 janvier 1960 et privé de son cours légal 

le 1 eer avril 1968 Il fut tiré à 840 000 000 d’exemplaires.

Ce billet est l’œuvre du peintre Clément Serveau et fut gravé

par Jules Piel et Robert Armanelli

Les tons dominants sont brun et rouge.

Au recto : à droite se trouve l’effigie du cardinal de Richelieu

d’après un tableau du peintre Philippe de Champaigne

au fond se trouve le Palais Royal, et plus précisément

le Conseil d’Etat, vu depuis le Louvre.

Au verso : à gauche, on retrouve le  de Richelieu,

lequel se tient devant la porte monumentale

de la ville de Richelieu

bâtie sur les plans de Jacques Lemercier

Le filigrane montre le visage de Richelieu de profil :

notons que le cartouche du filigrane n’apparaît

que sur le verso.

 

Merci de votre visite

21 août 2016

LE BILLET 1000 FRS COMMERCE ET INDUSTRIE

Classé dans : Nos chers billets en francs disparus 1939-1959 — michelariege @ 21 h 58 min

LE BILLET 1000 FRS COMMERCE ET INDUSTRIE

Format 118 x 195 mm

 

LE BILLET 1000 FRS COMMERCE ET INDUSTRIE

 

LE BILLET 1000 FRS COMMERCE ET INDUSTRIE

 

Ce billet polychrome se raccroche au courant allégorique.

Il fut très peu imprimé, fin 1940 et début 1941,

puis en juillet 1944,

et de fait aura peu circulé : un peu moins d’une année.

 est retiré de la circulation et privé de son cours le 4 juin 1945.

Le tirage total s’élève à 120 000 000 d’exemplaires

Ce billet est l’œuvre du peintre Henry Scheffer et fut gravé

par Camille Beltrand  et Ernest-Pierre Deloche (V°).

Les tons dominants sont bleu-rose-vert, ton pastel.

Au recto : se faisant face dans deux cartouches ronds

deux têtes de femmes couronnées de feuillage symbolisant

l’Agriculture, le tout cerné par un encadrement

de feuillage, fleurs et fruits.

Au verso : allégories du Travail et du Commerce avec à 

gauche un forgeron sur fond d’usines en activité et à droite

Mercure, Dieu du commerce et des voyageurs,

devant des navires marchands.

 Le filigrane montre une tête de femme couronnée de fleur

Merci de votre visite

 

12 août 2016

LE BILLET 20 FRANCS PECHEUR

Classé dans : Nos chers billets en francs disparus 1939-1959 — michelariege @ 14 h 53 min

LE BILLET 20 FRANCS PECHEUR

Format 80 X 130 mm

LE BILLET 20 FRANCS PECHEUR

LE BILLET 20 FRANCS PECHEUR

 

Ce billet a circulé du 13 février 1942 

au 9 février 1950

 

Ce billet qui prend pour thème la Bretagne, appartient

à la série « métiers et régions »

décidée par le Conseil général de la Banque de France,

série qui engendra, en pleine Occupation,

quelques polémiques

Il est à noter que, dès le 21 juin 1940, le taux de change

 fixé arbitrairement par le Reich allemand

s’établissait à 20 francs pour 1 reichsmark.

Imprimé de 1942 à 1950, ce billet est progressivement

retiré de la circulation à compter du 13 novembre 1950,

remplacé par la nouvelle pièce de 20 francs Guiraud jaune,

laquelle sera remplacée en 1960 par la pièce de 20 centimes.

Peint par Lucien Jonas dans des tons polychromes

à dominante rouge et marron,

gravé par Camille Beltrand et Clément.

On trouve au recto, à droite, un pêcheur habillé d’un caban

et tirant un cordage à côté de son filet

sur fond de port de Concarneau ; deux lottes maintenues par

la queue sont disposées sur les deux bords extérieurs.

Au verso, à gauche, en des tons polychromes

parfaitement équilibrés, deux bretonnes

en coiffe chargées de paniers de légumes

et de fruits (citrouille, tomates, artichauts, oignons, pommes)

ont l’une embrasse une petite fille sur fond d’église

et à côté du calvaire de Penmarch.

Le filigrane blanc représente le visage d’Anne de Bretagne

 vu de profil. C’est la première fois qu’une femme

célèbre apparaît sur une billet français

Il cesse d’avoir cours légal le 1 er janvier 1963

 

MERCI DE VOTRE VISITE

 

7 juillet 2016

LE BILLET 10 FRANCS MINEUR

Classé dans : Nos chers billets en francs disparus 1939-1959 — michelariege @ 22 h 00 min

LE BILLET 10 FRANCS MINEUR

Format 75 x 118 mm

 

LE BILLET 10 FRANCS MINEUR

LE BILLET 10 FRANCS MINEUR

 

Ce billet a circulé du

11 septembre 1941 au 30 juin 1949

 

Ce billet émerge dans le contexte de l’Occupation allemande.

Le Conseil général de la Banque de France voulait

développer une gamme évoquant les métiers et les régions,

une thématique qui suscita quelques polémiques

dans la presse de l’époque (voir le 5 francs Berger).

Dans une première ébauche présentée en 1939

au Conseil général par Jonas, on voyait au recto un soldat

portant fusil sur l’épaule.

Même s’il évoque le travail et la famille,

deux thèmes chers à Pétain,

ce billet trouva cependant grâce auprès du Gouvernement

formé à la Libération puisqu’il fut imprimé jusqu’en 1949

 et retiré de la circulation en 1951.

ll a été peint en polychromie par l’un

des spécialistes de l’iconographie minière

, Lucien Jonas, et gravé par Camille Beltrand

et Ernest Pierre Deloche

Au recto, dans des teintes à dominante marron et grise,

l’on voit à gauche le portrait d’un mineur casqué

portant un piolet sur l’épaule et, dans le fond,

un paysage de coron,

entouré de deux statues de mineurs en pieds.

Au verso, dans des teintes à dominante jaune, verte et bleu,

l’on voit à droite une paysanne mère de famille

couverte d’un foulard blanc et portant son enfant d’un côté

et une binette de l’autre,

sur fond de clocher et paysage champêtre

où passent deux bœufs de trait portant le joug

La région évoquée est la Lorraine : le filigrane blanc montre

en effet le portrait de la Jeanne d’Arc casquée

Il fut privé de cours légal le 1er janvier 1963.

 

 

merci de votre visite

26 juin 2016

LE BILLET 5 FRANCS BERGER

Classé dans : Nos chers billets en francs disparus 1939-1959 — michelariege @ 19 h 11 min

LE 5 FRANCS BERGER

Format 65 x 100 mm

LE BILLET 5 FRANCS BERGER

Ce billet a circulé du 2 juin 1943

au 30 octobre 1947

Ce billet est aussi appelé

« 5 francs Berger et Femme coiffée ».

  il a été peint par Clément Serveau et 

gravé par Ernest Deloche et Georges Hourriez 

dans des tons polychromes à la gamme étendue.

Au recto, se trouve à gauche le portrait

d’un jeune berger pyrénéen en gabardine,

portant béret et bâton, sur un fond de paysage montagneux

avec au premier plan un village.

Au verso, à droite, se trouve le portrait d’une jeune fille

portant une coiffe blanche, un foulard jaune moiré de vert

passé autour des épaules et, sur la poitrine,

une croix d’or portée en sautoir, le tout baignant

dans un mélimélo de fleurs multicolores :

autant de motifs censés évoquer

le costume traditionnel de la région d’Agen

Le filigrane blanc représente le portrait

 vue de profil de Bernard Palissy né à Agen.

 

MERCI DE VOTRE VISITE

 

12 juin 2016

LE BILLET 5 000 FRANCS HENRI IV

Classé dans : Nos chers billets en francs disparus 1939-1959 — michelariege @ 14 h 58 min

LE BILLET 5 000 FRS HENRI IV

Format 160 × 85 mm.

LE BILLET 5000 FRANCS HENRI IV

LE BILLET 5000 FRANCS HENRI IV

Il a circulé du 21 novembre au 4 janvier 1960

avant d’être privé de  imprimé entre 1957 à 1959

Ce billet fut privé de son cours légal le 1 avril 1968

et a très peu circulé

seuls 170 000 000 d’exemplaires ont été émis.

Ce billet polychrome imprimé en taille douce

appartient à la série

« personnalités célèbres »

et est le dernier billet libellé en « anciens francs ».

Dans un premier projet signé Clément Serveau

le roi Henri IV apparaissait avec son

fameux chapeau au « panache »qui fut abandonné et

l’émission fut donc retardée.

La vignette fut conçue d’après l’œuvre du peintre

Jean Lefeuvre qui s’inspire d’une estampe

de Jacques de Fornazéris (1594-1622)

la gravure étant exécutée par André Marliat et Jules Piel

D’un équilibre polychrome certain, les tons dominants

tirent vers le rouge et le jaune.

Au recto : au centre, le roi Henri IV en tenue de chef

des armées tenant son bâton de commandeur 

avec en fond le Pont Neuf qui comporte la fameuse

Samaritaine, une pompe à eau comme on peut l

a voir sur le tableau de Raquenet.

Au verso : le roi est toujours au centre avec en fond

le château de Pau et à droite les armes de la ville.

 Le filigrane montre le visage de Marie de Médicis 

de trois-quart

Merci de votre visite

7 juin 2016

LE BILLET 10 000 FRANCS BONAPARTE

Classé dans : Nos chers billets en francs disparus 1939-1959 — michelariege @ 21 h 32 min

LE BILLET 10 000 FRANCS BONAPARTE

Format 172 x 92 mm

 

LE BILLET 10 000 FRANCS BONAPARTE

LE BILLET 10 000 FRANCS BONAPARTE

  

Ce billet polychrome imprimé en taille douce

 fait partie de la série des « personnalités illustres »

qui comprend Victor Hugo, Richelieu et Henri IV.

Le choix de Bonaparte remporta les suffrages

de la Banque puisque celui-ci fonda

l’institution monétaire en 1800

Clément Serveau a pris comme modèle

le portrait inachevé de Bonaparte

 tableau de Jacques-Louis David peint en 1798.

Il a été dessiné par Clément Serveau et

gravé par André Marliat et Jules Piel

Au recto : à droite, Napoléon Bonaparte dans l’uniforme

de général, avec en fond l’ Arc de Triomphe.

Au verso : à gauche, Bonaparte, de même, avec en fond

les Invalides et une gerbe de drapeaux

issus de la Grande Armée

Le filigrane représente la tête de Bonaparte de profil.

Il fut imprimé de 1955 à 1958 puis retiré de la circulation

à partir du 4 janvier 1960 et définitivement

privé de cours légal 1er avril 1968.

 Tirage 350 000 000 exemplaires.

 

Merci de votre visite

12
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus